L’historique du Samoyède

Le samoyède est une race primitive, il tire son nom d’une tribu vivant au nord de la Sibérie

Ce fabuleux chien, à l’origine noir, marron ou blanc, était très polyvalent, ses fonctions pouvaient être la chasse, la surveillance de troupeau et le traineau. Mais déjà à l’époque, son caractère aimant en faisait un chien de famille par excellence, il avait aussi pour fonction de s’occuper des enfants et, privilège ultime, il dormait dans les abris pour tenir chaud à ses maîtres.

En 1889, un zoologiste britannique, ramène de son voyage un premier samoyède marron ; suivront par la suite, d’autres chiens de couleurs différentes. Le blanc sera privilégié et, en 1909, le premier standard officialise cette race.

Un programme d’élevage débute quelques années plus tard en Angleterre et aux USA avec :

  • un type « renard », plus petit, que la tribu samoyède utilisait davantage pour la compagnie des enfants et que l’on écarta dès le début ;
  • un type « ours », plus trapu, présentant néanmoins des aplombs souvent trop affaissés, utilisé à l’origine pour la chasse. Il eut cependant beaucoup de succès au Royaume-Uni pour sa belle tête et le « sourire » caractéristique de la race, ainsi que ses petites oreilles;
  • un type « loup », plus élancé et musclé, avec une ossature idéale pour le trait. Il eut beaucoup de succès aux États-Unis, même si on lui reprochait d’avoir des oreilles trop grandes.